« Océans » d’Yves Simon : Léo-Paul contre vents et marées…

Publié en 1983, Océans est l’histoire d’une vie. Sur 508 pages, Yves Simon, écrivain et chanteur à textes, relate les aventures de Léo-Paul, garçon rêveur à la plume remarquable, originaire de Monterville, une station thermale de l’est de la France.

Le roman est constitué de deux parties. La première est axée sur l’adolescence du héros, Léo-Paul. Le lecteur découvre son quotidien de fils d’ouvrier polonais, ses journées sur les bancs de l’école, ses amitiés, ses premières esquisses littéraires, ses premiers émois, ses premières blessures… Léo-Paul se dévoile au fil des pages, grandit et développe sa passion pour l’écriture.
La deuxième partie met en avant sa vie de jeune adulte. Léo-Paul est plongé dans la grande et bruyante ville. Il déambule dans les cafés parisiens, fait de nouvelles rencontres, travaille…et ne cesse d’user l’encre de sa machine à écrire et de rêver.

L’eau est un élément très présent dans cet ouvrage. Léo-Paul est obsédé par l’océan, lointain mirage et vaste source d’imagination, où les vagues rapportent toutes sortes de récits et où le vent nous pousse vers de nouveaux rivages. La question du déluge est centrale durant la jeunesse du héros. Il ne cesse de se méfier de ce danger imminent, qui recouvrirait villes et forêts ainsi que toute la vie qu’elles abritent.
Léo-Paul se retrouve lui-même au beau milieu de l’océan, qui n’est autre que sa propre vie. Il fait face aux tempêtes, se laisse porter par les vagues d’argent, se noie dans les profondeurs abyssales, respire à pleins poumons les embruns.

La plume poétique d’Yves Simon est très reconnaissable (pour celles et ceux qui connaissent ses chansons). C’est avec une écriture lyrique et très littéraire qu’il nous conte la vie d’un petit garçon fantasque des années 60′, qui grandit au milieu de ses rêves et de ses chimères. Mais en vieillissant, Léo-Paul sera rattrapé par la dure réalité. Le dégoût, la violence, l’échec, la séparation et même la mort, rôdent tout près de lui sans pour autant l’empêcher de continuer à rêvasser…

La force de cet ouvrage est d’éveiller en nous un tourbillon d’émotions. Tantôt le lecteur se surprend à rêver, à rire, à sourire, à se sentir nostalgique, mélancolique, traversé d’espoir… Certaines situations dans lesquelles se retrouvent les protagonistes sont à contester, tant nous nous attachons aux personnages. Mais après tout, la vie est faite de tumultes, est remplie d’imprévus et de rebondissements. Océans est l’oeuvre d’une vie, faite de flux et de reflux. L’auteur nous donne envie de vivre, d’exister et de croire en nos rêves et nos ambitions, malgré les intempéries et les vents violents qui peuvent nous bousculer, à chaque instant. Le destin de Léo-Paul est un destin parmi des milliards d’autres. Chaque personne est attachée à des événements de son passé. Chacun de nous a des histoires à raconter, à découvrir… et à vivre.

Ma note : 4/5.
Pour qui ? : Les amoureux de littérature française, les amateurs de récits de vie, les romantiques, les grands rêveurs…

Publicités

2 commentaires sur “« Océans » d’Yves Simon : Léo-Paul contre vents et marées…

Ajouter un commentaire

  1. On a oublié cet amazoniaque au pays des merveilles de Juliet, on a méconnu ce grand chanteur, ce grand poète, ce grand romancier, ce grand homme et c’est un singe qui le dit ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :